Règles construction pour l'isolation

ISOLATION

La nécessité d'isoler est devenue évidente pour les constructions neuves (voir la page norme isolation thermique RT 2012). Mais, pour les constructions anciennes, les propriétaires hésitent à investir. 
 
Dans le cadre de la rénovation, l'isolation thermique des murs extérieurs est parfois négligée. Par exemple, on estime que de vieux murs épais sont déjà suffisamment isolants et on mise sur le remplacement des fenêtres pour améliorer le confort thermique... 
 
Or, une mauvaise isolation des parois extérieures est responsable de 25 % des déperditions thermiques, contre 13 % pour les fenêtres. 
L'explication est simple : il y a plus de surface de murs extérieurs que de surface de vitrage. 
 
L'isolation d'un logement passe donc aussi par l'isolation des parois extérieures.
  • un mur en pierre de 50 cm = 1 cm de polystyrène,
  • un mur de 45 cm maçonné avec de petites briques pleines = 1,5 cm de Laine de verre semi-rigide.
cloison1
 

CLOISONS

Les cloisons et murs intérieurs servent à délimiter les pièces, contrairement aux murs porteurs qui eux assurent la stabilité de l'édifice.
Elles assurent le confort de votre habitation par leurs qualités d'isolation thermique permettant de réguler les échanges entre les pièces froides (ex : cave, garage...) et les autres pièces de votre habitation, mais également leur qualité d'isolation phonique.
 
 
 
cloison2
CLOISONS EN PLAQUE DE PLÂTRE BA13
Ces cloisons, très connues, permettent de couvrir de grandes surfaces, et offrent une bonne isolation acoustique. Elles sont donc parfaites pour créer de nouveaux espaces dans votre habitation. Elles permettent de réaliser facilement toutes formes de cloisons, arrondies, hautes avec des performances d'isolation phoniques et acoustiques très performantes. Elles sont réalisées avec des ossatures métaliques.
 
cloison3
CLOISONS EN PANNEAUX ALVÉOLAIRES
Elles sont constituées de deux plaques de plâtre, avec une épaisseur variable et un réseau à maille cartonnée. Ces cloisons sont posées sur ossature bois. Leur isolation phonique n'est que de 29 décibels donc très faible. Elles sont utilisées essentiellement dans la distribution des logements collectifs. Ces dernières offrent un rapport qualité/coût et mise en œuvre intéressant.
 
cloison4
CLOISONS EN CARREAU DE PLÂTRE
Les carreaux de plâtres sont généralement utilisés pour des séparations de cuisines, de salles de bain ou de toilettes. Leur mise en place facile et rapide constitue un atout majeur. Il suffit de les empiler puis de réaliser une jointure .Leur indice sonore va jusqu'à 37db et leur résistance au feu varie de 1 à 4 heures selon le type de carreau. Il faut noter que c'est un matériau lourd et fragile au niveau des fissures il est d'ailleurs de moins en moins utilisé.
 
cloison5
CLOISONS EN BRIQUES CREUSES
Réputées pour leur solidité, elles sont particulièrement lourdes et difficiles d'installation. Elles sont d'ailleurs de moins en moins utilisées dans nos maisons. Médiocres au niveau de l'isolation sonore, elles nécessitent des finitions en plâtre extrêmement longues à sécher, entre 2 et 3 semaines. La finition est faite avec le plâtre.
 
cloison6
CLOISONS EN BRIQUES DE VERRE
Ces matériaux peuvent être utilisés comme puits de lumière. Assez lourdes, ces briques sont cependant faciles à installer tout comme les cloisons en carreaux de plâtre ou en blocs de béton alvéolé. Elles résistent parfaitement à l'eau et peuvent être utilisées dans toutes sortes de pièces si le sol le permet. Les briques de verres offrent une bonne isolation thermique et acoustique.
 

 

 

Accédez à nos catalogues

 acces_catalog_gauche

Promotions, Nouveautés, Actualités

Restez informés de l'actualités de vos magasins BigMat en vous inscrivant à notre NEWSLETTER

Actualités

Promotions du mois de Décembre Spéciales Noël !

Cadeaux de noel 2017
Pour Noël faites plaisir à vos proches avec ces nombreuses promos sur l'outillage BOSH... 
En savoir plus...